CULTURE DU SAFRAN: L’INSPIRATION

L’identité de Zaffineria est née en s’inspirant d’un cycle de vie naturel, en évitant le plus possible les interférences mécaniques et artificielles. Son éthique est basée sur le plein respect des unicités ethniques de tous les organismes vivants. Dès le début, nous avons étudié et respecté tous les paramètres biologiques du cycle productif du terrain. Grâce à ce projet, il a été possible de redécouvrir une individualité du terroir des Abruzzes inédite et authentique, qui a été récupérée avec une étude attentive et spécifique des premiers témoignages historiques du safran en parcourant ses évolutions morphologiques, géographiques et culturelles, qui ont permis de construire un rapport homme-épice-terroir conscient et synergique. Tout cela a été possible grâce à un caractère territorial récupéré qui a permis de construire une relation exclusive entre l’homme, l’épice et le terroir. Indépendamment du temps et capable d’attribuer un sens profond aux actions ainsi qu’aux liens qui se créent entre l’homme et la nature. Nos efforts font partie d’un processus de travail du terrain et du crocus qui implique naturellement l’humus mental, historique, culturel et culturale sur lequel enclencher l’idée d’une culture authentique du safran des Abruzzes: manuelle, traditionnelle, classique et exemplaire. Un retour à la nature sauvage et au même temps accordé à tous les éléments qu’il faut pour obtenir un résultat d’excellence comme le safran des Abruzzes. Zaffineria c’est un cadeau retrouvé entre la poussière du plafond de nos souvenirs, avant notre mémoire, mais gravé dans la mémoire de tous et de tout, à partir des fruits de la terre.

TECHNIQUES AGRICOLES ET CREATIVITE de L’INVENTION

La culture biologique de Zaffineria est annuelle et donne la possibilité au terrain de se réintégrer dans son habitat originaire. On laisse reposer le sol environ 8 ans avant de replanter un nouveau cycle de safran. Ce faisant, petites quantités très précieuses d’épice sont obtenues sans forcer la reproduction artificiellement mais harmonisée entièrement avec le contexte du territoire et du climat saisonnier. Dans notre spéciale culture du safran sont appliquées les approches techniques et théoriques prises par plusieurs disciplines biologiques: les domaines de Steiner dans ses lignes conceptuelles, des cycles biologiques et des aspects de la méthode de l’agriculture synergique prévue par Madame Hazelip ont le plus contribué à la réalisation d’un safran recherché- exceptionnel, spontané et authentique sur notre territoire: les Abruzzes. Un lien donc de territoires, moeurs et coutumes, de climats et atmosphères, de savoirs et techniques, typiquement des Abruzzes qui n’oublient pas la provenance de cette rare épice de terres anciens et différents qui bien se sont conjugués avec nous. On a pu réaliser tout ça grâce à son histoire évolutive enracinée dans notre région depuis le 1200 d.C. Ainsi cette plante devînt parmi les valeurs les plus élevées des Abruzzes, et aboutira à la production de Safran de qualité selon les références mondiales.

LE SECHAGE, UN PROCESSUS LE LONG D'UNE VIE

Le Chêne, l’amandier et l’olivier sont des éléments bien enchâssés dans le paysage des Abruzzes, arbres monumentaux, hautement symboliques grâce à leurs propriétés concrètes. Ils représentent un autre point fondamental lié au style de travail du safran dans notre territoire. Zaffineria l’a adopté en s’appropriant une manière particulière de traitement et de séchage. Historiquement, le bois de chêne, l’ amandier et l’olivier ont été utilisés pour constituer la braise sur laquelle était positionné un tamis renversée où les pistils extraits par la fleur lilas à pourpre avec légèreté, vitesse et précision venaient éparpillés et laissés sécher. Annuellement, ce processus est reproduit dans le foyer domestique de Zaffineria alimenté par une histoire intemporelle, légendaire et rationnelle.

SAFRAN 0,3 GR

ACHETER

SAFRAN 1 GR

ACHETER